Livraison gratuite sur achat de 75$ et plus. Ramassage gratuit pendant nos heures d'ouverture.
Votre panier

Mon cheminement de peau post-grossesse

Publié par le

Allô c'est Alexandra. C'est pas mal souvent tout le temps moi qui écrit ici, (haha!) mais je voulais signer un billet un peu plus personnel avec vous et expliquer mon cheminement de peau post-grossesse. Nos évènements maman-bébé étaient un beau moteur d'échanges pour tous les revirements que la maternité apportent à nos vies. Depuis que nous ne pouvons plus faire nos évènements, j'avais envie de relancer la discussion avec vous sur cet enjeu peu abordé. 

La grossesse pour moi s'est imbriquée en même temps que la trentaine. Signe d'un grand passage, cette nouvelle décennie invite aussi à commencer à changer quelques aspects de nos soins de peaux, pour ralentir (si on le veut bien) l'apparition de rides ou ridules, et permette à notre peau de garder sa souplesse. De mon côté, pendant la grossesse, ma peau a été complètement radieuse. Aucun bouton hormonal, juste du gros GLOW pendant 9 mois. Ma routine de peau est donc restée la même, relativement simple, et avec un penchant pour l'hydratation ayant un type de peau sensible, et sèche. 

Puis l'arrivée du bébé, l'allaitement, et les nuits courtes 

Tout a été comme un choc. Le manque de sommeil, l'alimentation riche (ma fille buvait 24h/7,  j'étais sans cesse affamée) et les biscuits au chocolat pour se réconforter d'être réveillée à 4h am. Tout y passait. Et c'était bien correct. On apprend à être indulgent envers soi-même avec 2h de sommeil maximum en ligne dans le corps. 

Puis l'arrêt de l'allaitement vers les 6-7 mois de ma fille a eu un effet dévastateur sur ma peau. Plaques de rougeur, déshydratation prononcée, manque de souplesse, peaux mortes, tâches pigmentaires au niveau du menton, teint grisâtre. C'est comme si les changements hormonaux venaient s'accumuler par dessus le manque de soins des derniers mois. J'ai fouillé partout dans mon bureau pour trouver tous les échantillons des compagnies que je n'avais pas eu le temps de répondre, et d'essayer, et j'ai testé, testé, raffiné ma routine, usé des précieux conseils de Laura, qui m'accompagne chez Primerose depuis maintenant déjà deux ans et qui est une source infinie de savoir. Et voici en quelque sorte mon journal de peau qui imbrique le passage vers la trentaine et la maternité. 

1. Intégrer un soin contour des yeux 

Oui j'étais rendue là. :) J'affectionne énormément l'applicateur gel contour des yeux de Nelly de Vuyst - C'est 96$, je sais, ç'est pas donné. Mais c'est le 15 ML que vous passerez le plus lentement de votre vie, puisque l'applicateur à bille justement permet de ne pas gaspiller le produit. J'en applique matin et soir depuis presque 6 mois avec le même. On applique en dessous et au dessus de la paupière. En plus de réduire la couleur violacée sous mes yeux, il donne un petit effet lift qui permet d'adoucir les rides d'expressions autour de l'oeil. Je l'adore. 

2. Intégrer un soin contour des yeux partie 2 

Oui vous avez bien lu. Je vous parle encore de cernes. En cas de nuits inexistantes, on emploie les grands moyens : Les patchs. Pourquoi ça fonctionne : c'est un soin contour des yeux mais en plus concentré. Le fait d'appliquer le masque rigide et de le faire tenir sur la peau 10-15 minutes, ça permet aux actifs de rester en contact sur la peau plus longtemps et de lui en faire absorber plus. Au début j'ai beaucoup utilisé celles de Karine Joncas en vente à la pharmacie, que j'aime beaucoup.  Mais récemment j'ai gradué vers celles que nous tenons au salon, et je ne regrette rien. La version de Nelly De Vuyst est réutilisable jusqu'à 5 fois / unité. Les Magicstripes en gélatine rigide, une seule fois / produit. Les deux marques se mettent au frigo pour un effet froid, qui aide à désengorger les yeux. Il reste juste à choisir ce que vous préférez, une patch plus rigide, ou souple. 

3. Opter pour une exfoliation plus régulière  

Mes pores étaient obstrués par des peaux mortes. (Ew) C'était à un stade d'irritation frôlant le début d'eczéma. J'ai donc intégré un gommage doux pour mon visage, une fois semaine. Le gommage peaux sensibles de Nelly De Vuyst à un effet vasoconstricteur ce qui permet d'atténuer les rougeurs en plus de dégager les pores. Puis depuis peu, je nettoie mon visage avec une éponge en vétiver une à deux fois par semaine. Je profite de l'étape de nettoyage avec mon lait nettoyant pour y ajouter l'éponge qui va faire un travail mécanique d'exfoliation, tout en douceur. De cette façon, mes pores sont toujours bien dégagés, et les peaux mortes ne s'accumulent pas. Aussi, les nouvelles cellules reflètent toujours mieux la lumière. De là, le fameux "glow" naturel. Parfois en ayant la peau sèche ou sensible, j'avais l'impression que l'exfoliation n'était pas conseillée. C'est un mythe dont je suis heureuse d'avoir débusqué! 

Laura me disait qu'après une grossesse et la fin de l'allaitement, les changements hormonaux viennent exacerber les inconvénients de notre type de peau. Dans mon cas c'était une grande sècheresse, mais pour les peaux plus grasse, cela peut entrainer une sur-production de sébum, et beaucoup de boutons, encore plus qu'à l'habitude. L'exfoliation est importante dans les deux cas, mais avec un produit adapté à notre type de peau. 

4. Intégrer une huile faciale en plus de ma crème de jour et nuit 

Celle au Rétinol de Fitglow me lorgnait depuis longtemps, mais puisque le rétinol n'est pas conseillé pendant la grossesse ou l'allaitement, j'ai du attendre pour l'utiliser. Elle était là dans mon armoire de salle de bain à m'attendre et ça a value la peine! Le rétinol dans cette version de Fitglow est à base de Bakuchiol, qui est un anti-inflammatoire très puissant. C'est une version naturelle du rétinol qui n'a pas la mauvaise réputation d'être irritante pour la peau. La médecine chinoise l'utilise depuis des lustres pour traiter les plaies. L'effet que cette huile a eue sur ma peau s'est manifesté après quelques utilisations seulement, ma peau était plus affinée, plus lisse, et la pigmentation au niveau de mon menton était plus uniforme. À utiliser au début comme cure, sur une peau propre, matin et soir, avant de mettre sa protection solaire, ou crème de nuit. Comme ça, on laisse les actifs travailler toute la nuit, puis le matin venu, on ajoute une quantitée pour donner la luminosité à la peau et continuer le travail. Après quelques jours ou semaines de cette cure, on peut opter pour une utilisation une seule fois par jour afin de faire durer le produit le plus longtemps possible. Personnellement j'aime beaucoup l'utiliser le matin pour l'effet lumineux qu'elle procure à ma peau. 

Voili-Voilà. Je vous présente Esmée à travers tout ça. Le fruit de mes nuits trop courtes, la raison derrière ce billet, mais aussi et surtout ma petite personne préférée. Merci de m'avoir lu, et n'hésitez pas si vous avez des questions pour nous, on est là. :) Et on a très hâte de recommencer nos évènements maman-bébé lorsque la situation nous le permettra. Esmée va être assez grande pour faire la réceptionniste! ;) 

Alexandra -xx- 

Billets plus anciens Billets plus récents